[ Introduction au programme pour les enseignements de langues vivantes de la voie professionnelle - Hispánica
Hispánica
L’espagnol dans l’Académie de Caen

Accueil ::> Pédagogie ::> Programmes et documents ressource ::> Lycée Professionnel ::> Introduction au programme pour les enseignements de langues vivantes de la (...)

Introduction au programme pour les enseignements de langues vivantes de la voie professionnelle

mercredi 3 juin 2009, par Webmestre.

Ce programme concerne les six langues étrangères enseignées dans les lycées professionnels : l’allemand, l’anglais, l’arabe, l’espagnol, l’italien et le portugais.

Conformément aux dispositions de l’article I, titre I du décret n° 2005-1011 du 22 août 2005, le programme définit les objectifs visés dans chacune des cinq activités de communication langagière en se référant strictement aux niveaux de compétence du Cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL). De ce fait, il se situe dans la continuité des programmes de l’école primaire et du collège et fixe les niveaux attendus, pour la langue dont l’étude a été commencée à l’école élémentaire ou en classe de sixième, selon la progression suivante :

− niveau A2 (utilisateur élémentaire de niveau intermédiaire) pour la fin des cursus menant à la délivrance d’un CAP ;

− niveau B1 (utilisateur indépendant de niveau seuil) pour la fin de la scolarité obligatoire, ce qui, selon les cas, correspond soit à la fin d’un cursus menant à la délivrance d’un BEP, soit à la fin de la deuxième année de formation suivant la sortie de collège (1re professionnelle) ;

− niveau B2 (utilisateur indépendant de niveau avancé) pour la fin des études secondaires, c’est-à-dire la fin du cursus menant, en deux ou trois ans, à la délivrance d’un baccalauréat professionnel.

Le programme comprend trois parties :

− communes aux six langues concernées, les deux premières parties présentent les principes et objectifs généraux des formations en langues vivantes dans la voie professionnelle pour détailler ensuite les diverses activités relevant de chacun des cinq modules d’enseignement ; ces modules correspondent aux cinq activités langagières du CECRL ;

− la troisième et dernière partie recense les contenus culturels et linguistiques spécifiques à chacune des six langues ; ce recensement est organisé en trois rubriques :

1 – La culture derrière les mots (culture et lexique)
2 – De l’oral à l’écrit, de l’écrit à l’oral (prononciation, lecture, écriture)
3 – Les outils de la communication (grammaire de la langue)

Les deux principales spécificités de ce programme sont les suivantes :

− premièrement, son caractère modulaire, directement lié à la progressivité de l’atteinte des niveaux successifs du CECRL, les rythmes et les étapes de cette progressivité pouvant être variables dans chacune des cinq compétences langagières (variables selon les individus, selon leurs parcours linguistiques antérieurs, selon la durée et la fréquence de leurs périodes de formation, selon les priorités devant être données au travail de telle ou telle compétence, etc.) ;

− deuxièmement, son ancrage dans la réalisation effective, par les élèves, apprentis et adultes relevant des diverses formations de la voie professionnelle, de tâches de communication en langue étrangère.

Cette seconde spécificité correspond à ce que le CECRL désigne et préconise sous l’expression et le concept d’ « approche actionnelle ». Concrètement, cette approche signifie que la langue n’est pas étudiée pour elle-même mais utilisée pour effectuer des actions et mener à bien des projets qui reproduisent, simulent, anticipent des actions et projets que l’on peut (ou que l’on doit) réaliser dans les situations de la vie quotidienne, que ce soit dans un cadre privé ou dans un environnement public ou professionnel. En fonction de la situation et de la finalité dans lesquelles il s’inscrit, tel ou tel type de tâche peut être réalisé à des degrés de complexité différents : par exemple, le niveau des diverses compétences langagières requises pour comprendre ou donner des instructions dans une langue étrangère dépendra de l’objet sur lequel portent les instructions, de la source ou du support de ces instructions, de leur(s) destinataire(s), etc.

Les documents d’accompagnement en cours de finalisation auront pour première fonction d’illustrer cette double spécificité du caractère modulaire et « actionnel » des apprentissages définis par ce programme, apprentissages qui ont pleinement vocation à être mis en œuvre au sein d’un enseignement organisé par groupes de compétences.

Pour de plus amples informations, téléchargez la partie du BO spécial du 19 février 2009 concernant les langues vivantes :

PDF - 1.4 Mo
langues vivantes étrangères

il est par ailleurs nécessaire de se référer à l’ensemble du référentiel car des informations importantes comme par exemple celle concernant les grilles horaires ( la n° 2, filières tertiaires, énumère précisément les bacs pro concernés) sont indispensables. Voici le lien :

http://www.education.gouv.fr/pid208...

(|non)]